Créer mon blog M'identifier

Beyoncé et Jay-Z ont transformé le Global Citizen Festival en une célébration à la mode stupéfiante de l’héritage de Mandela

Le 4 December 2018, 08:48 dans Mode 0

Quand Beyoncé titre un festival, vous savez que les choses seront au prochain niveau. Après des séjours à Glastonbury, Made in America, et ce moment inoubliable de «Beychella» en avril, la reine de la pop est habituée à élever le bar de la mode pour ses performances. Un exemple typique: hier, au Global Citizen Festival, elle et son mari, Jay-Z, ont présenté leur numéro à Johannesburg avec fanfare et une multitude de concepteurs personnalisés choisis par l'équipe de Beyoncé composée de Zerina Ackers et Jenke Ahmed Tailly, ainsi que du styliste de longue date de Jay-Z. June Ambrose.


Chaque tenue avait sa propre saveur. Jay-Z collait aux costumes pourpres royaux de Calvin Klein et à une série de vêtements décontractés comme le sweat à capuche élégant de Sacai, tandis que Beyoncé fournissait les bouchons de la soirée en plusieurs morceaux rendant hommage au lieu du festival et à l’affinité de Carter pour l’art Afrocentric. La forme sculpturale du haut Balmain qu'elle portait pour interpréter «Ape $ hit» faisait écho aux silhouettes présentées récemment par Olivier Rousteing, mais l'ajout d'un panache de plumes et de hiéroglyphes égyptiens a redonné un nouveau souffle. De même, la cape à manches bouffantes de Mary Katrantzou, associée à un costume moulant incrusté de paillettes, est restée fidèle à la philosophie du créateur, mais une carte imprimée représentant les 54 pays africains a ajouté un autre intérêt visuel.

Comme pour la tournée On the Run II, chaque segment de la performance est accompagné de sa propre déclaration de style, associée aux chansons. Pour interpréter une interprétation spéciale de «Halo» avec une chorale locale et de son duo entraînante avec Ed Sheeran, la star portait une volumineuse robe Ashi Studio avec des cascades de volants en tulle fuchsia, tandis que «Crazy in Love» faisait appel à une mini-Esteban Cortazar aux perles complexes robe accentuée par des bijoux dans le style des anneaux de cou Ndebele traditionnels. Le catsuit Versace jaune fluo, surmonté d'un bonnet extra-large, complétait l'hymne "Run the World (Girls)" et une robe cape émeraude Quiteria & George avec un corsage recouvert de centaines de cristaux marquait un final dramatique.

Plusieurs des tenues ont été assemblées sur place, et donner vie à la garde-robe du concert a été un travail de passion. L'effort déployé dans ce projet spécial peut avoir quelque chose à voir avec le message derrière Global Citizen. Plus qu’un simple festival de musique, l’événement de cette année commémore le centenaire de la naissance de Nelson Mandela et célèbre sa vie d’œuvre politique et philanthropique. Dans une lettre ouverte publiée sur son site personnel et dans le journal sud-africain Sowetan, Beyoncé a expliqué comment l’influence de Mandela avait façonné sa vie. La star a rappelé leur rencontre en 2004 lors du concert de lutte contre le sida au Cap et la façon dont l’humilité et la capacité de pardon de Mandela continuent de l’inspirer. «Vous avez permis à tant de personnes comme moi de rejeter les impossibilités et de comprendre nos capacités à apporter des changements durables dans le monde», a-t-elle écrit, soulignant que toute sa famille tenait le dirigeant en haute estime. Etant donné le respect que les Carters ont pour Mandela, il n’est pas étonnant qu’ils aient apporté leur meilleur jeu.

Tomas Maier opuszcza Bottega Veneta po 17 latach

Le 14 June 2018, 12:40 dans Mode 0

Tomas Maier rezygnuje ze swojej roli dyrektora kreatywnego w Bottega Veneta. Maier stał na czele włoskiej wytwórni od 2001 roku, kiedy to została przejęta przez Gucci Group, obecnie Keringa, i został osobiście powołany na stanowisko Toma Forda.

"To w dużej mierze dzięki wysokim wymaganiom twórczym Tomasa, że Bottega Veneta stała się domem, jakim jest dzisiaj" - powiedział w oświadczeniu szef CEO François-Henri Pinault. "Włożył to z powrotem w luksusową scenę i uczynił ją niekwestionowanym odniesieniem. Dzięki swojej wizji twórczej wspaniale zaprezentował wiedzę fachową rzemieślników. Jestem mu bardzo wdzięczny i osobiście dziękuję mu za pracę, którą wykonał i za wyjątkowy sukces, który pomógł osiągnąć. "

Nastroje Pinaulta dalekie są od przesady. Bottega Veneta, założona w 1966 roku, zmagała się z wyścigiem mody lat 90., a po krótkotrwałym odrodzeniu z rąk Katie Grand i Gilesa Deacona, wytwórnia walczyła. Kiedy Maier dołączył do zespołu w 2001 roku, pilnie pracował nad markowymi akcesoriami marki, czekając do 2005 roku na przedstawienie kolekcji gotowej do noszenia. Kiedy to zrobił, jego pokazy dla mężczyzn i kobiet stały się namiotami Milońskiego Tygodnia Mody dla ich intelektualnego, wyrafinowanego podejścia do współczesnych trendów. W lutym marka połączyła kolekcję męskich i damskich jesienników 2018 w jedno pokazane na byłej giełdzie nowojorskiej w New York Fashion Week. Największy okręt flagowy firmy otwarto w tym miesiącu na Madison Avenue.

Poza gotowością do noszenia i dodatkami w domu, Maier odegrał także rolę w otwarciu Scuola della Pelletteria Bottega Veneta, w Vicenzie w 2006 roku. Szkoła handlowa specjalizuje się w sygnowanej przez Bottegę Veneta intrecciato tkanej skórze.

Poza swoimi zobowiązaniami w Bottega Veneta, Maier utrzymuje tytułową markę odzieży damskiej, męskiej i okularów ochronnych (która jest częściowo własnością Keringa) i jest znana w środowisku mody z uwagi na architekturę i aranżację wnętrz. (Dziecko architektów, Maier jest właścicielem domów na całym świecie, w szczególności w Palm Beach w Nowym Jorku i na wyspie u wybrzeży Maine.) Przed dołączeniem do Bottega Veneta Maier pracował w rolach projektowych w Guy Laroche, Sonia Rykiel , Revillon i Hermès.

Wiadomość o odejściu Maiera nadchodzi, gdy sezon na wiosnę 2019 roku się nagrzewa. Kto może odnieść sukces Maier we włoskiej marce będzie mówić o pierwszych rzędach, kiedy kolekcje w Mediolanie rozpoczną się w ten piątek. Ze swojej strony Kering nie skomentował, kiedy nowy dyrektor kreatywny zostanie nazwany.

Ces robes Dreamy New Florence-Made sont parfaites pour l'été

Le 17 May 2018, 10:48 dans Mode 0

Si un manque cruel de vêtements d'été dans votre garde-robe vous a envoyé dans un état de panique, ne vous inquiétez pas. Ici, à la rescousse, la créatrice florentine Gioia Bini, dont la collection de robes inspirées de la dolce vita, auparavant uniquement disponibles sur commande, a été lancée aujourd'hui sur MatchesFashion.com. "Ses créations incarnent le glamour italien décontracté à son meilleur", explique Margherita Missoni, qui a emballé l'une des robes froncées de Bini pour un récent voyage dans la ville montagneuse de Matera. "Se sentir si habillé quand vous avez simplement jeté une petite robe et quitté la maison est le plus grand sentiment."

Si les formes sont simples, l'exécution est superbe grâce à une équipe locale de couturières spécialisées dans la couture. «Ces femmes travaillent encore à la main et ont des années d'expérience, mais tous ces artisans disparaissent lentement à cause de la façon dont la mode fonctionne si vite», explique Bini, diplômé de Central Saint Martins. Elle a lancé sa marque homonyme il y a un an et demi, inspirée par les robes classiques que sa mère et sa grand-mère avaient fabriquées il y a longtemps et qu'elles portaient tout au long de leur vie. "Je voulais que ces pièces soient sans saison et intemporelles, plutôt que constamment [sur la] prochaine, prochaine, prochaine", ajoute-t-elle. Ce principe directeur l'a amenée à expérimenter de nouveaux motifs et textures plutôt que de dégager un surplus de silhouettes.

 

"Juste en changeant le tissu, vous pouvez changer complètement la robe", dit Bini, qui a choisi quatre designs dans 14 textiles uniques pour sa capsule Matches. Prenez la Camilla, un de ses premiers croquis, qui est maintenant disponible dans un lin italien jaune pâle et un imprimé de glycine vintage que Bini a rencontré lors de ses voyages. Et si la coupe froufrous est devenue un favori des fans (on l'a vu sur Camille Charrière et Noor Fares), la robe Tina plus structurée, avec son corsage lambrissé et sa jupe écumante, pourrait bientôt lui coûter cher . "Je l'ai fait en organza de soie à 100%, donc les filles pouvaient l'utiliser pour les cérémonies de mariage", dit Bini. "C'est la saison des mariages, après tout!" Considérez cela comme la cerise sur le gâteau.

Voir la suite ≫